Actuel : Informations coronavirus (COVID-19)

Le cabinet de psychologie est ouvert. A des fins de prévention contre le coronavirus, différentes mesures ont été mises en place :

- Dans l'espace de discussion pour les entretiens, la distance d'assise entre la psychologue et les clients est d'environ 2,5 m. Pour les acitivités réalisées à la table avec certains enfants et adolescents (p. ex. lors de la réalisation de bilans), cette distance est de 1 à 1,5 m selon l'âge de l'enfant.

- Un spray désinfectant pour les mains est à disposition des clients. La ou les personnes ayant participé à la séance peuvent donc recevoir un jet de spray désinfectant sur les mains avant de quitter les locaux.

- Le matériel de travail avec les enfants/adolescents est désinfecté après chaque enfant/adolescent l'ayant utilisé.

- Le coin "jeu libre" a été enlevé, afin d'éviter la présence de jouets utilisés par beaucoup d'enfants.

- Un spray désinfectant pour surfaces est régulièrement appliqué dans les zones sensibles (WC, lavabo, poignées de porte, fauteuils).

- Nous demandons aux clients d'arriver à l'heure prévue pour la séance, afin d'éviter que les clients précédents et suivants ne se croisent, ou que davantage de personnes ne se trouvent dans la salle d'attente.

L'enfant triste

C’est souvent un enfant qui a moins de plaisir et d’intérêt pour les choses qu’il aimait pourtant avant, cela accompagné de tristesse ou d’irritabilité, de découragement, d’un engagement dans moins d’activités ou bien dans des activités plus répétitives, d’une plus grande fatigabilité, parfois aussi de problèmes d’appétit ou de sommeil. Cependant, les symptômes de type dépressif peuvent être très variés chez l’enfant et il exprime rarement spontanément sa souffrance, dans le sens où il ne peut souvent pas dire lui-même qu'il est triste ni pourquoi.

Cette tristesse peut avoir différentes causes : par exemple une séparation, la perte d’un animal domestique, le décès d’une personne proche, un déménagement, des problèmes relationnels, ou bien une autre raison. Parfois, la raison n’est pas connue.

Je propose alors aux parents une évaluation de la situation de leur enfant, apporte des conseils et les oriente. Selon la situation, je peux également proposer de suivre l’enfant en accompagnement ou coaching.

Dans le cadre de ma thèse de doctorat, j'ai travaillé avec des enfants déprimés ou dépressifs, afin notamment de trouver leurs ressources au travers du jeu et de la créativité.