Actuel : Informations coronavirus (COVID-19)

Le cabinet de psychologie est ouvert. A des fins de prévention contre le coronavirus, différentes mesures ont été mises en place :

- Dans l'espace de discussion pour les entretiens, la distance d'assise entre la psychologue et les clients est d'environ 2,5 m. Pour les acitivités réalisées à la table avec certains enfants et adolescents (p. ex. lors de la réalisation de bilans), cette distance est de 1 à 1,5 m selon l'âge de l'enfant.

- Un spray désinfectant pour les mains est à disposition des clients. La ou les personnes ayant participé à la séance peuvent donc recevoir un jet de spray désinfectant sur les mains avant de quitter les locaux.

- Le matériel de travail avec les enfants/adolescents est désinfecté après chaque enfant/adolescent l'ayant utilisé.

- Le coin "jeu libre" a été enlevé, afin d'éviter la présence de jouets utilisés par beaucoup d'enfants.

- Un spray désinfectant pour surfaces est régulièrement appliqué dans les zones sensibles (WC, lavabo, poignées de porte, fauteuils).

- Nous demandons aux clients d'arriver à l'heure prévue pour la séance, afin d'éviter que les clients précédents et suivants ne se croisent, ou que davantage de personnes ne se trouvent dans la salle d'attente.

L'enfant HPI (Haut Potentiel Intellectuel)

Les enfants à haut potentiel intellectuel (HPI), parfois aussi appelés enfants intellectuellement précoces (EIP), surdoués ou HP (Haut Potentiel), pensent et apprennent de façon différente et plus rapide, sont souvent aussi beaucoup plus sensibles, plus à risque de se sentir en décalage avec les autres enfants de leur âge ou les exigences scolaires et d’en souffrir. Pourtant l’enfant à haut potentiel est d’autant mieux soutenu qu’il a la possibilité d’utiliser tôt ses talents de façon créative et épanouie, alors que la sous-stimulation et le manque de soutien peuvent mener à des difficultés comportementales, des performances moindres et une diminution des capacités de l’enfant.

À la demande des parents, je réalise un bilan de détection du haut potentiel, apporte également des explications et conseils. L’idéal est de combiner un bilan intellectuel avec un bilan psycho-affectif, pour avoir une vision plus globale de l’enfant et aussi parce que dans notre société les enfants HPI parviennent mieux à utiliser leurs capacités intellectuelles lorsqu'ils sont émotionnellement forts. Je peux aussi soutenir les enfants à haut potentiel en accompagnement ou coaching, par exemple pour les aider face aux difficultés rencontrées  à l'école, à la maison ou avec leurs camarades, pour leur faciliter le développement de bonnes compétences de soi et compétences émotionnelles.

Mon intérêt pour les enfants à haut potentiel vient de mes nombreuses lectures et de ma formation à ce sujet, d’avoir été modératrice des forums de l’ANPEIP (Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces, France), ainsi que de ma propre expérience (avec des aspects positifs mais aussi des difficultés) en tant qu’enfant HPI. Je suis aussi membre de Mensa Suisse et ISPE. Comme les enfants sont encore en développement, ils peuvent être tout particulièrement affectés par les difficultés qu'ils rencontrent, aussi bien dans le cas d'enfants dont les aptitudes ne sont pas suffisantes dans certains domaines que dans le cas d'enfants aux aptitudes très ou trop élevées par rapport à des attentes (par exemple les exigeances scolaires). Chaque personne a des forces et faiblesses de différents degrés dans différents domaines : il est pour moi important de les reconnaître et de soutenir de façon harmonieuse les potentiels, ce qui est aussi l'une des bases de l'équilibre émotionnel.

J'effectue également des bilans pour la détection des adolescents ainsi que des adultes HPI. Pour les adultes HPI, j'offre des bilans, de l'accompagnement et du coaching au sein du cabinet proTalent que je co-dirige, comme je le fais pour les enfants et adolescents au cabinet PsYkids.